Voyage scientifique – Étude des cétacés du Cotentin

Voyage scientifique – Étude des cétacés du Cotentin

1640€ par personne

Wild Seas Explorer vous propose lors de cette croisière d’étude des cétacés du Golfe normand breton de revêtir votre costume de scientifique et votre ciré de marin pendant 8 jours et 8 nuits, en partant à la découverte des cétacés du Golfe Normand Breton et des îles anglo-normandes. C’est l’occasion pour vous de naviguer utile, d’apprendre sur la navigation, sur la vie à bord, mais aussi et surtout sur la collecte de données et les protocoles scientifiques pour l’étude des cétacés.
Le Golfe Normand Breton s’étend, comme son nom l’indique, de la Bretagne à la Normandie. Il englobe les côtes du Cotentin, mais aussi les îles anglo-normandes. Le Golfe Normand Breton c’est donc l’occasion de voir dans les eaux françaises, un peu de l’Angleterre !
Mais la Manche n’est pas qu’une zone à double identité. Non, la Manche c’est aussi et surtout une formidable zone d’observation et d’étude des mammifères marins et des oiseaux marins.
Ces eaux présentent d’ailleurs la plus grande population de Grand dauphin d’Europe, pas moins de 650 individus ont été recensés dans les eaux du Cotentin.

 

étude des cétacés du Cotentin, grands dauphins (c) Wild Seas Explorer

 

LE PLUS « DESTINATION » POUR L’ÉTUDE DES CÉTACÉS DU COTENTIN

La Manche a bel et bien le statut de Mer, mais elle est aussi considérée comme une « mer-fleuve » étroite appartenant au plateau continental Nord-Ouest européen. Elle relie l’Atlantique et la Mer du Nord par une zone présentant une faible profondeur. Cette mer normand bretonne es notre zone d’étude des cétacés du Cotentin.

L’hydrodynamisme du Golfe est bien particulier : ses marées y sont exceptionnelles et provoquent d’intenses courants de marée. On y recense l’existence de nombreux gyres qui provoquent des fronts thermiques. Le tout empêche la stratification verticale des eaux.

On observe dans le Golfe, une morphologie côtière et sous-marine très variée et donc une richesse paysagère importante (estrans, baies, caps rocheux, archipels, plateaux rocheux affleurant, dunes sous-marines…).

De cet hydrodynamisme et de cette topographie complexes résulte une véritable mosaïque d’habitats marins mais aussi une distribution spatiale et temporelle du phytoplancton complexe. Cette production primaire représente un pilier pour la chaîne alimentaire et le développement de la faune marine.

 

Le Golfe Normand Breton est donc une région propice aux observations naturalistes. Durant votre navigation vous aurez l’occasion d’observer et d’étudier des mammifères marins et des oiseaux marins. Ce séjour a pour but la découverte par la science !  Et lors de ce séjour, VOUS participez activement à cette science ! Alors embarquez pour l’étude des grands prédateurs de la côte ouest du Cotentin. Voyagez utile, voyagez éthique, voyagez écolo ! 

 

LE PLUS « VOILIER »

Comment mieux s’imaginer dans la peau d’un scientifique aventurier qu’en vivant jour et nuit sur un voilier, avec la nature ? Le but du séjour étant d’observer et étudier les cétacés, l’optimisation du temps passé en mer est de rigueur. C’est donc sur l’eau que vous passerez vos nuits. Ce mode de vie vous permettra de profiter pleinement du milieu marin et des surprises qu’il vous réserve. Vous pourrez, en plus de participez à la collecte de données, participer aux manœuvres à bord, si vous le souhaitez.

 

LE PLUS « SCIENTIFIQUE » POUR L’ÉTUDE DES CÉTACÉS DU COTENTIN

Votre guide Wild Seas Explorer, scientifique et photographe naturaliste professionnelle, vous accompagnera tout au long de votre séjour. Sa connaissance des animaux sera d’une aide non négligeable dans l’appréhension du comportement des cétacés, et donc pour la prise de vue, essentielle pour la photo-identification des cétacés. Des ateliers techniques et scientifiques sont dispensés à bord du voilier. Les quelques moments où vous poserez pied à terre seront propices à l’observation des oiseaux marins et peut-être même des phoques !

Notre navigation à la voile et notre grand respect pour le code d’approche des animaux limite grandement notre impact carbone et notre impact sur la faune.

A l’ordre du jour : observation comportementale, photo-identification, recensement mais aussi navigation à la voile. De quoi voyager utile ! Nous participons lors de cette croisière au réseau d’observateurs d’ObsenMer.

 

LES PLUS DU SÉJOUR

  • Stéphanie Vigetta votre guide photographe et scientifique pour ce séjour ;
  • Un séjour 100% marin (appréhension de la navigation et de la vie à bord;
  • L’immersion complète dans la science avec des ateliers techniques et scientifiques et vie à bord ;
  • Un voyage en France à empreinte carbone faible
 

ITINERAIRE

 

Jour 1 : Accueil sur le voilier - installation - présentation du programme

A votre arrivée, vous êtes accueilli sur le voilier par le capitaine et votre éco-guide scientifique. Vous êtes installés dans vos cabines à partager. Lors d’un pot d’accueil, votre capitaine vous expose un topo sur la sécurité à bord afin que vous soyez parés pour votre départ le lendemain matin. En concertation avec le guide scientifique, l’itinéraire de navigation et le programme de la semaine vous sont communiqués.

Vous prenez votre premier repas à bord, cuisiné en communauté.

Une première présentation vous est faîtes sur le protocole de collecte de données et l’identification des espèces observables, de quoi aller s’endormir plein d’espoir.

  étude des cétacés du Cotentin, Granville (c) Wild Seas explorer  

Jour 2 : Navigation vers l’Archipel de Chausey - Visite

Vous pourriez joindre Chausey en 1h de navigation. Mais l’objectif n’étant pas d’aller vite ! Vous vous donnez le plus d’opportunités possibles d’observer des cétacés et de collecter des données. Ainsi, vous naviguez en quadrillant la zone avec des transects de ligne. L’occasion pour vous de vous amariner, de vous initier à la navigation à la voile mais aussi et surtout de prendre vos marques dans la collecte de données.

Arrivés au mouillage, vous mangez sur le bateau.

L’après-midi est l’occasion de visiter l’île principale, de découvrir ses plages encore sauvages mais aussi l’estran. Un tour de l’île vous permettra d’observer les îlots sur la rive opposée du Sund (interdit d’accès), d’observer les oiseaux de mer à partir de la pointe sud-est de l’île, et d’observer les oiseaux de rivages près des grèves sur la côte sud. En effet l’archipel de Chausey est en grande partie classée réserve ornithologique, site Natura2000 et réserve de chasse. Aussi l’archipel est reconnu comme un haut lieu ornithologique européen.

De retour sur le bateau, vous faîtes un point sur votre journée mais aussi un point météo pour le lendemain. Le soir, vous vous restaurez sur le voilier et vous vous endormez au rythme des flots.

étude des cétacés du Cotentin, Cormoran à Chausey (c) Wild Seas explorer étude des cétacés du Cotentin, grands dauphins (c) Wild seas explorer

étude des cétacés du Cotentin, Chausey (c) Wild Seas explorer

Jour 3 : Navigation vers l’Archipel des Minquiers puis l’île de Jersey

Si la météo vous le permet, vous faîtes route vers le plateau des Minquiers, totalement invisible à marée haute, à découvert à marée basse. La navigation dans ces eaux nécessite cependant une grande expérience et une vigilance accrue. Elle ne sera permise que dans des conditions optimales. Le Capitaine s’occupe de votre sécurité, vous vous occupez d’observer et d’étudier les espèces rencontrées.

En effet, l’archipel est souvent fréquenté par le Grand dauphin, mais aussi par les Fous de Bassan. La diversité du paysage topographique favorise le recrutement de larves planctoniques et ainsi toute la chaîne alimentaire. De nombreux poissons se nourrissent et grandissent dans ces eaux, tout comme de plus petits organismes. Cette biodiversité est une manne alimentaire pour les dauphins et les oiseaux marins.

Vous naviguez ensuite jusque l’île Anglo Normande de Jersey où vous vous installerez au mouillage. Repas et nuit sur le voilier.

étude des cétacés du Cotentin, Saut de grand dauphin aux Minquiers (c) Wild seas explorer  

Jour 4 : Guernesey, Herm et Sercq – Visite – Observation des étoiles

Vous faîtes cap vers les îles de Herm, Sercq et Guernesey. Vous cabotez d’île en île puis, selon la météo, les marées et courants, vous pourrez visitez une des 3 îles durant quelques heures.

Sercq sera privilégiée, pour son caractère « hors du temps » et sauvage. Aucune voiture sur cette île, il vous faudra marcher quelques heures pour visiter sa côte rocheuse et ses falaises déchiquetées. Herm, la plus petite des îles anglo-normandes n’a ni voiture ni radio. On y trouve une végétation luxuriante et un port minuscule entouré de maisons pastel.

Que ce soit à terre ou sur votre embarcation, vous gardez l’œil alerte, vous n’êtes pas à l’abri d’observer des mammifères marins. Toute donnée est bonne à prendre, surtout dans cette zone moins prospectée que les autres.

La nuit vous essayez de mouiller aux alentours de Sercq, afin de profiter de la nuit étoilée. Célèbre pour ses nuits sans pollution lumineuse, le ciel de Sercq ravira les yeux de chacun !

étude des cétacés du Cotentin, Sercq  

Jour 5 : Guernesey, Herm et Sercq – Visite – Observation des étoiles

En ce 5e jour, vous naviguez vers Aurigny. Vous êtes devenu de véritables aventuriers : navigateurs à mi-temps, scientifiques le reste du temps ! Vous espérez rencontrer des espèces pas encore observées, ou bien revoir ce dauphin photo-identifié quelques jours auparavant. Cette journée est l’occasion d’étudier une nouvelle zone assez peu prospectée habituellement. Si la météo le permet, vous avancerez ainsi en tirant des bords, afin de mieux quadriller la zone. Outre l’intérêt scientifique de votre trajectoire, c’est l’opportunité pour vous de pratiquer les virements de bord et/ou les empannages !

Arrivés près de l’île, vous approcherez (sans accoster) l’île de Burhou, site Ramsar, pour observer de votre embarcation où niche une colonie de macareux moines.

Dîner sur le voilier et mouillage près d’Aurigny.

étude des cétacés du Cotentin, grands dauphins (c) Wild seas explorer

Jour 6 : Découverte des oiseaux marins de l’île d’Aurigny

Vous avez la possibilité ce jour de poser pied à terre pour découvrir l’île d’Aurigny, célèbre pour son avifaune. Fou de Bassan, Macareux, Guillemots et Pinguin torda y sont observables en cette saison. Le Fou de Bassan vient nicher sur l’île, sur les sites des Etacs et d’Ortac, où ils restent tout l’été (observable depuis la mer ou depuis la falaise).

Selon votre jour d’arrivé à Aurigny (le programme peut être modifié selon les conditions météorologiques), vous aurez l’occasion de faire une balade naturaliste avec des naturalistes locaux. Sinon, vous serez accompagnés par votre éco-guide sur l’île. L’occasion d’observer oiseaux marins et phoques de la côte, mais aussi d’admirer des paysages extraordinaires.

Retour sur le voilier pour dîner au mouillage.

étude des cétacés du Cotentin, Fou de bassan  

Jour 7 : Navigation vers Chausey – Etape aux Ecréhous

Vous entamez votre navigation de retour. Presque 60 miles nautiques vous séparent de votre port de départ. Vous mettrez alors toutes vos compétences nouvellement acquises à l’œuvre pour trouver la meilleure allure et le cap le plus rapide. Mais cette dernière longue journée en mer est aussi et surtout l’occasion de mettre en place une dernière fois le protocole scientifique de collecte de données. Ce sera peut-être aussi l’occasion d’observer une seconde fois un grand dauphin photo-identifié quelques jours auparavant. Mais ce sera aussi LA journée où vous devrez graver vos souvenirs, dans votre carte mémoire, mais aussi dans votre cœur ! Votre passage par les Ecréhous promet de belles observations de cétacés et sans doute de phoques. Une visite à terre n’est pas à exclure.

Si l’avancée de votre navigation vous le permet, vous ferez une halte et un dernier mouillage dans l’archipel de Chausey.

  étude des cétacés du Cotentin, Phoque gris Ecréhous (c) Wild Seas Explorer  

Jour 8 : Retour au port – Fin du séjour

Vous y êtes, le dernier jour de votre croisière scientifique à la voile. Vous parcourez les derniers miles nautiques qui vous séparent de Granville. Arrivé au port vous échangez vos adresses e-mails puis le groupe se disperse.

 

NB : Cet itinéraire est donné à titre indicatif : selon les conditions météorologiques, les contraintes opérationnelles ou un événement d’intérêt ponctuel, votre guide pourra le modifier pour votre sécurité et le bon déroulement du séjour.

ESPECES ET ESPACES OBSERVABLES

LES CETACES

Avec autant d'heures passées en mer que la météo le permettra, vous augmentez vos chances, déjà élevées, d'observer des cétacés.

Plusieurs espèces de mammifères marins fréquentent le Golfe normand breton. Une importante population de grands dauphins (650 individus) y a été recensée. Les phoques veau-marins ont également élu domicile sur deux sites connus de la zone. La présence du phoque gris et du marsouin commun ne fait aucun doute mais les données manquent encore quant à leur sédentarisation et à leur reproduction sur place.

 

Plusieurs espèces de mammifères marins ont déjà été recensées de manière saisonnière ou permanente, les eaux de la Manche. Certaines y sont observées de manière plus rare voir erratique.

 

Parmi elles, des odontocètes (cétacés à dents) :  le Grand dauphin (Tursiops truncatus) est le plus fréquemment observé. Mais il est également possible d’observer le Dauphin commun (Delphinus delphis) qui semble être de plus en plus présent, ainsi que le Globicéphale (Globicephala melas). Le marsouin commun (Phocoena phocoena) est plus facilement observable en Mars/avril. Depuis quelques années le Dauphin de RIsso (Grampus griseus) est observé une fois par an, quand les sèches (leur proie) viennent se reproduire dans le Golfe Normand Breton.

 

Il n’est pas impossible, même si les chances sont très minces, d’observer le Cachalot (Physeter macrocephalus), le Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba), le Lagénorhynque à flancs blancs (Lagenorhyncus acutus) et à bec blanc (Lagenorhyncus albirostris), l’Orque (Orcinus orca), le Mésoplodon de Sowerby (Mesoplodon bidens) et l’Hyperoodon boréal (Hyperoodon ampullatus).

 

Des mysticètes (cétacés à fanons) ont déjà été observé dans le Golfe Normand Breton, mais de façon très rare. C’est le cas du Rorqual commun (Balaenoptera physalus), du Rorqual à museau pointu ou Petit Rorqual (Balaenoptera acutorostrata), du Rorqual de Rudolphi (Balaenoptera borealis)

étude des cétacés du Cotentin, grands dauphins (c) Wild seas explorer  

ESPECES DE PINNIPEDES OBSERVABLES

Des pinnipèdes :  le phoque veau-marin (Phoca vitulina) (2 colonies reproductrices) est très régulièrement observé dans le Golfe Normand Breton où il est connu pour s’y reproduire. Le phoque gris (Halichoerus grypus) est lui aussi régulièrement observé, et certains groupes semblent s’être sédentarisés aux Ecréhous et aux Minquiers. étude des cétacés du Cotentin, Phoque gris Ecréhous (c) Wild Seas Explorer  

ESPECES D'OISEAUX MARINS OBSERVABLES

Bien que ce ne soit pas l’objectif scientifique de la croisière, de nombreuses espèces d’oiseaux marins peuvent être observé et recensées, notamment des espèces clés :  le puffin des Baléares (Puffinus mauretanicus), l’océanite tempête (Hydrobates pelagicus), le fou de Bassan (Morus bassanus), le cormoran huppé (Phalacrocorax aristotelis), le goéland brun (Larus fuscus), le goéland marin (Larus marinus), le guillemot de Troïl (Uria aalge) et le macareux moine (Fratercula arctica).   étude des cétacés du Cotentin, Cormoran Chausey (c) Wild Seas explorer  

MILIEUX OBSERVABLES

Milieux pélagiques, archipels, plateau continental, estran, îles.   étude des cétacés du Cotentin, grands dauphins (c) Wild Seas explorer

VOYAGER UTILE

 

PROGRAMME DE RECHERCHE

La participation à cette expédition nécessite une implication dans le programme de recherche WSE (plus d’informations). Ce programme inclut une organisation en quart d’observation afin d’effectuer le maximum de transect de ligne possible. Des données seront prises sur les cétacés (photo identification, position, comportement, nombre) mais aussi sur les pinnipèdes, les oiseaux marins et l’environnement.

Nous contribuerons au réseau d'observateurs ObsenMer.   étude des cétacés du Cotentin, Grand dauphin et voilier (c) Wild Seas explorer

INFORMATIONS

 

CONFORT ET EFFORT

 

Pour ce voyage, le Confort est d’un niveau 2* (Pour en savoir plus : NIVEAU DE CONFORT).

Pour ce voyage, l’effort en mer à fournir est d’un niveau 3 (Pour en savoir plus : EFFORT MARITIME).

L’effort terrestre est d’un niveau 1 (Pour en savoir plus : EFFORT TERRESTRE)

   

HEBERGEMENT :

 

Vous séjournez à bord d’un voilier de 13 mètres minimum, sur lequel vous embarquez au port de Granville. Le bateau est constitué de 5 cabines doubles, twin ou avec lits superposés. Une salle de bain/toilettes est bien sûr disponible à bord . Ce bateau peut être, si nécessaire, remplacé par équivalent.

   

CONDITION PHYSIQUE

   

Pas de difficulté technique particulière, accessible à tous publics. Les trajets à pieds sont limités le plus souvent à quelques kilomètres lors de demi-journées passées à terre (non obligatoire). Pour ceux qui ont le mal de mer, ce voyage n’est pas recommandé.

   

MOYENS DE TRANSPORT :

   
  • Pour se rendre sur place : le transport jusqu’au Port n’est pas compris dans le prix du séjour. Cependant nous pouvons vous aider à faciliter votre acheminement jusqu'au port.
  • Pendant le séjour : les déplacements durant le séjour se feront en voilier, annexe à moteur et à pieds.
   

COMMENT S’INSCRIRE :

   

Rendez-vous sur la page du voyage souhaité, étudiez la feuille de route en ligne ou téléchargez-là. Si notre description vous a convaincue, prenez un rendez-vous téléphonique avec Wild Seas Explorer via notre page contact (lien) pour que nous puissions discuter de votre projet. Nous vous enverrons ensuite la fiche de route et un devis que vous devrez-nous retourner signés. Votre place sera définitivement réservée une fois l’acompte de 40% du prix total du voyage reversé par Carte Bancaire, chèque ou virement.

   

MA VALISE :

   
  • Chaussures: Chaussures fermées type basket ou chaussures de marche.
  • Vêtements: veste chaude et imperméable, pull/polaire, tee-shirt,
  • Accessoires: lunettes de soleil, un petit sac à dos pour le pique-nique à emporter sur soi, casquette.
  • Petite pharmacie personnelle : il est toujours recommandé de voyager avec une petite pharmacie personnalisée aux besoins des voyageurs d'un même groupe. Si vous souffrez d'un ennui de santé qu'il est bon de nous signaler merci de nous informer pour prendre les dispositions nécessaires. Cette petite pharmacie est à constituer avec son médecin traitant. N’oubliez pas d’y ajouter de la crème solaire.
  • Appareil photo, objectifs, jumelles, ...

TARIFS ET DATES

 

CE VOYAGE INCLUT :

  • Les prestations naturalistes et scientifiques de Stéphanie Vigetta;
  • La navigation en mer et les services d’un skipper,
  • La pension complète en cabine double, twin ou lits superposés du diner du J1 au J8 matin;
  • Fourniture du linge de chambre et du linge de bain ;
  • L’initiation à la voile par le Capitaine ;
  • Les droits d’entrées dans les réserves.
 

CE VOYAGE N’INCLUT PAS:

  • Le transport Aller / Retour pour vous rendre sur place;
  • Les pourboires;
  • Vos dépenses personnelles
 

DATES ET TARIFS

  • Départ le 19/06/2021 – 8 jours / 8 nuits – 7 places - 1640 euros
You don't have permission to register