Le Cap d’Afrique du Sud

Afrique du Sud

Le pays le Cap d’Afrique du Sud se trouve à l’extrémité australe du continent africain. Le pays se loge entre le Bostwana, la Namibie, le Zimbabwe, le Mozambique, l’Eswatini et le Lesotho. Sa frontière sud prend place naturellement avec l’Océan Atlantique à l’Ouest et l’Océan Indien à l’Est. On connait principalement le Cap d’Afrique du Sud pour ses grands safaris, notamment dans le Parc National Kruger. Ce nom, évocateurs de grands Safaris pour observer les Big Five, fait de l’ombre à la Région du Cap, pourtant riche de nature !

 

Le Cap d’Afrique du Sud, une région connue des plus grands marins

L’Afrique du Sud compte 2 898 km de côtes, bordées par  l’Océan Atlantique et l’Océan Indien. Le cap des Aiguilles est le point le plus méridional du continent africain mais surtout le point de rencontre officiel entre ces deux océans. Le cap de Bonne-Espérance est quant à lui situé à la jonction de deux courants maritimes. Le courant froid du Benguela et le courant chaud des Aiguilles s’y affrontent. Ces courants y sont forts et ont donné à l’endroit le surnom de Cap des Tempêtes. Vasco De Gama fût le premier à passer ce Cap en 1497. Il est connu aujourd’hui de tous les marins, au même titre que le Cap Horn. La situation du Cap de Bonne-Espérance en fait outre un passage obligé de la route des Indes, une destination privilégiée pour les observations naturalistes.

Cap d'Afrique du Sud, paysage de Mountain Table

 

Le Cap, une province riche en nature

L’Afrique du Sud est un pays riche en biodiversité grâce à ses dimensions et sa situation. La diversité des climats ((tropical et subtropical, méditerranéen, semi-désertique, continental) mais aussi des reliefs offre au pays une richesse faunistique et floristique exceptionnelle. L’Afrique du sud fait ainsi partie des pays considérés comme parmi les plus riches de la terre. On parle d’un pays “megadiver“. Il est ainsi possible d’observer, notamment dans la Province du Cap des écosystèmes emblématiques mais aussi les plus gros mammifères terrestres et marins.

Cap d'Afrique du Sud, Simon's Town, Rorqual - copyright Dave Hurwitz

Le Cap d’Afrique du Sud, une faune marine riche

Les courants froids et les courants chauds battent la Péninsule du Cap. Le phénomène de remontée des eaux riches en nutriments qui en découle et la zone de transition constituée par la Péninsule offre une vie marine exceptionnellement riche et diversifiée.

Le Cap fait sans aucun doute partie des meilleures destinations pour l’observation des mammifères marins. Il est possible d’observer 37 espèces de cétacés dans les eaux sud africaines. Parmi les plus fréquentes : 6 espèces de dauphins et 3 espèces de baleines (baleines à bosse, Rorquals de Bryde et Baleine Franches australe). Cette dernière est d’ailleurs une espèce emblématique d’Afrique du sud. On peut facilement l’observer depuis la côte à la bonne saison. La Baleine Franche Australe fait partie du BIG 7. Il est aisé d’observer les Otaries à fourrure du Cap et plus rarement les éléphants de mer. De nombreux requins fréquentent les eaux sud-africaines, dont le Grand Blanc, faisant lui aussi parti du BIG 7.

 

Cap d'Afrique du Sud, Simon's Town, Baleine Franche - copyright Dave Hurwitz

 

Une faune terrestre exceptionnelle

La Province du cap offre l’opportunité d’observer les fameux BIF 5 ((buffles, éléphants, léopards, lions, rhinocéros), mais pas seulement ! Les zèbres ne sont pas rares et les autruches presque courantes. Les girafes et les gnous arpentent régulièrement les réserves naturelles privées. Différentes espèces d’antilopes mais aussi babouins et reptiles sont monnaie courantes dans les Parcs et Réserves.

Quant aux oiseaux, l’Afrique du Sud en abrite 864 espèces, dont une cinquantaine sont endémiques ! Les Manchots du Cap sont d’ailleurs une espèce emblématique de la Province du Cap.

Cap d'Afrique du Sud, Lions, Réserve naturelle privée

 

Le Cap d’Afrique du Sud, des écosystèmes uniques

L’Afrique du Sud possède une grande variété d’écosystèmes : déserts, savanes arides, savanes humides, forêts, fynbos, montagnes et côtes. Le pays représente un dixième du patrimoine botanique mondial, soit environ 25 000 espèces.

La Péninsule du Cap contient d’ailleurs l’un des six domaines floraux du monde, le domaine floral du Cap ou Fynbos, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est la plus petite région florale du monde, mais aussi la plus riche ! On a pu y identifier 8 996 espèces de plantes. 2 500 poussent dans la seule péninsule et 5 000 n’existent nulle part ailleurs.

 

Cap d'Afrique du Sud, paysages arrière pays

Le Cap d’Afrique du Sud, une destination unique

La Province du Cap d’Afrique du Sud est une destination unique pour les observations naturalistes. L’Afrique du Sud est d’ailleurs classée dans les pays mégadivers. Les Mégadivers sont un groupe de pays dans lequel la majorité des espèces animales et végétales présentes sur Terre sont représentées.

L’Afrique du sud est donc considérée comme un des pays les plus riche de la planète en matière de biodiversité ! Elle se situe aux côtés d’une quinzaine d’autres pays dont seulement deux en Afrique.

Le pays figure également dans le “groupe des pays mégadivers de même esprit”. Cette fondation propose un dispositif où la consultation et la coopération pour la préservation et l’utilisation durable de la diversité biologique sont encouragées (déclaration de Cancun, 2002).

 

Cap d'Afrique du Sud, Simon's Town, Grand Requin Blanc - copyright Dave Hurwitz

Wild Seas Explorer vous propose de découvrir la province du Cap d’Afrique du Sud, lors d’un voyage naturaliste d’observation de la mégafaune marine et terrestre et des écosystèmes emblématiques. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page du voyage.

You don't have permission to register