Île de Faial – Archipel des Açores

L’île de Faial, dans un Archipel isolé

L’île de Faial est une île portugaise faisant partie de l’archipel des Açores. Les Açores sont un archipel portugais situé entre les côtes européennes et les côtes américaines. Perdues au milieu de l’Océan Atlantique, ces îles ont longtemps suscitées passion, curiosité, et parfois inquiétudes. Certains y voient les vestiges de la légendaire Atlantide, d’autres un archipel perdu au milieu des eaux.

Mais les Açores c’est avant tout un ensemble d’îles d’origine volcanique soumises à une intense activité sismique.

Les 9 îles sont réparties en trois groupes géographiques naturels. Ainsi, on y trouve le groupe occidental (Flores et Corvo). Plus central se visite le groupe  des îles de Faial, Terceira, Graciosa, Sao Jorge et Pico. Enfin, le groupe oriental comprend les île de Sao Miguel et Santa Maria.

La position géographique et le climat régnant aux Açores confère à l’archipel une flore bien particulière. Les tourbière, sphaignes, forêts mixtes tempérées et landes règnent au milieux des paysages volcaniques. Cette flore luxuriante s’adapte à la topographie des volcans, des failles, des caldeira, des coulées de lave.

carte de l'île de Faial et de l'Archipel des Açores

L’île de Faial, une île authentique

On surnomme l’île de Faial, Ilha Azul (l’île bleue) à cause de ses hortensias qui recouvrent les bords de routes et de chemins. Mais ces couleurs bleues ne font pas toute la beauté de cette île volcanique. C’est donc la présence de nombreux hêtres lui a valu son nom officiel (faial en portugais). L’île de Faial est une île d’origine volcanique appartenant au groupe central de l’archipel des Açores (Graciosa, Terceira, Sao Jorge et Pico). Faial a cette particularité qu’elle est, contrairement à Corvo et Flores, encore sur la plaque tectonique européenne. Donc, elle peut être considéré comme la pointe la plus extrême de l’Europe.

Moins touristiques (15 000 habitants) et plus petite (21 km sur 14 km) que sa voisine Pico, Faial n’en est pas pour autant moins intéressante.

Le tour de l’île de Faial

Le grand tour de l’île fait tout de même 90 km. Le point de départ d’une telle escapade pourrait bien être le port d’Horta. Cette escale est très connues des marins traversant l’Atlantique, et un  port des plus originaux! Il est donc impératif de visiter la baie de Porto Pim, ancien mouillage de nombreux baleiniers et une des rares plages de l’île. De là, il est possible de se rendre à la “monta da Guia” et avoir une jolie vue sur d’anciennes formations volcaniques. Puis, il est nécessaire de s’arrêter à Castello Branco, LE site pour observer les magnifiques falaises blanches où nichent une immense colonie de Puffins cendrés. Ensuite, Capelinhos n’est rien d’autre (!!!) qu’une terre nouvelle sur la mer, apparue il y a une soixantaine d’années. Enfin, le Mirador d’Espalamaca offre un point de vue sur d’autres îles de l’archipel. La mer n’est jamais bien loin, en tous cas elle est presque toujours à portée des yeux.

L’île de Faial bénéficie cependant de nombreux sites volcaniques et géologiques. Ainsi, elle offre l’opportunité de randonner dans la Caldeira ou de visiter villages et phares marqués par les différents épisodes éruptifs ou de tremblements de terre.

île de Faial, Capelinhos

capelinhos destination faial

L’île de Faial : une faune marine exceptionnelle

Si l’île de Faial est si exceptionnelle aux yeux de Wild Seas Explorer, ce n’est pas uniquement pour son authenticité et la beauté de ces paysages. C’est bel et bien le lien étroit qu’entretien l’île avec les cétacés qui fait mouche !

Historiquement, les insulaires pratiquaient la chasse aux cachalots de manière intensive depuis le 19e siècle. Suite à une saturation du “marché” et à un boycott de plus en plus importants des pays européens, les usines commencent à fermer. Les îliens cesserons la chasse dès 1987. Depuis le vieux cri “baleine en vue” n’a plus lieu que pour l’observation et l’étude des animaux.

Aujourd’hui, les Açores sont l’un des plus grands sanctuaires de cétacés au monde. Certaines espèces sont résidentes, d’autres migratrices, certaines communes et d’autres rares. En effet, il est possible d’observer pas moins de 24 espèces différentes dans les eaux de l’Archipel.

Les usagers de la mer observent facilement le dauphin tacheté de l’Atlantique en été. Quant aux baleines à bosses, aux rorquals communs, aux petits rorquals, ils sont de passage entre Avril et Octobre, tout comme la rare Baleine bleue. Le cachalot est certainement l’espèce la plus observée des Açores. Mais le grand dauphin, le dauphin de Risso, le dauphin commun et le dauphin bleu et blanc sont aussi très présents ! Le globicéphale s’observe quant à lui dès le mois d’Avril.

île de Faial, Açores, un sanctuaire pour les cachalots

cachalot destination Faial

L’île de Faial et Wild Seas Explorer

Wild Seas Explorer privilégie ses destinations en fonction de la présences des animaux. La possibilité de participer à l’étude et la conservation des cétacés pèse également très lourd dans nos choix de destinations. Sur l’île de Faial, nous travaillons en étroite collaboration avec un start-up ayant décidé, comme nous, de “naturentabiliser” ses sorties d’observations. Ensemble, nous récoltons des données sur les animaux rencontrés à chaque sortie. Chaque donnée récoltée n’est autre qu’une pierre à l’édifice, pour mieux comprendre et donc mieux protéger la faune marine des Açores.

Pour découvrir notre voyage sur l’île de Faial, n’hésitez pas à explorer notre site internet notre fiche voyage.

 

You don't have permission to register